images-1

       Taslima Nasreen, une voix dissidente.




Taslima Nasreen est un écrivain du Bangladesh. Menacée par des fondamentalistes islamistes à la suite de la publication de son premier roman Lajja (la honte), Taslima Nasreen a été contrainte de fuir son pays en 1994, pour trouver refuge en Suede.
Depuis, pour des raisons de sécurité, elle change régulièrement de domicile. A l'instar de Salman Rushdie et de Ayaan Hirsi Ali, Taslima Nasreen a courageusement été soutenue lorsqu'elle fut attaquée comme "apostat". Aujourd'hui l'écrivain athée et progréssiste s'étonne d'être lâchée et traitée d'islamophobe, par une gauche obscurantiste et ethniciste, qui lui nie le droit de critiquer la religion au nom de laquelle on l'opprime.
Dans cette interview, Taslima Nasreen dénoue les fils de son passé, qui tissent la trame de son dernier ouvrage. Elle en profite pour émettre une opinion sévère sur l'affaire du voile, et sur les accointences entre une gauche différentialiste et des islamistes moyennement modérés .
Reportage:

Son généré par Dew Player